Détailler le plan d’organisation du prochain championnat béninois, tel a été l’objectif de la conférence de presse organisée, ce mercredi 05 juillet 2017 par la Fédération béninoise de Football présidée par Anjorin Moucharafou en collaboration avec son partenaire Christian Lagnidé. La salle polyvalente Mathieu Kérékou (MK), sis à Akpakpa, a servi de cadre à ladite conférence qui a connu la présence des hommes des médias et bien d’autres responsables du monde sportif.  L’occasion a été également pour les conférenciers de rassurer les férus du cuir rond quant aux démissions des trois membres du comité consensuel transitoire.

les journalistes
les journalistes

 

Cette conférence de presse a été pour ses initiateurs, le cadre opportun pour expliquer aux férus du Football, comment vont se passer les choses à l’ouverture du championnat dont le lancement est prévu le samedi 08 juillet au stade Mathieu Kerekou de Kouhounou.

Ils ont dit…

Christian Enock Lagnidé, président groupe LC2, partenaire de la FBF

“Je remercie la FBF de la confiance placée en nous et le courage d’annoncer une vraie révolution pour qu’il ait championnat. C’était un rêve, mais aujourd’hui, une bonne partie de ce rêve est en train de devenir réalité. Je remercie énormément la presse pour son accompagnement, sans quoi, on ne saurait être là. “

Il a par la suite loué le sacrifice que font déjà les différents présidents de clubs. Christian Lagnidé, les a invité à plus de responsabilités, seule manière de soigner l’image de notre Football.

L’homme a félicité les membres de la FBF, pour avoir compris l’esprit de faire les choses méthodiquement et d’oublier le profit immédiat. Alors, “il y aura des tickets de 300 FCFA, de 500 FCFA, et de 1000 FCFA sur toute l’étendue du territoire” a-t-il annoncé. Les payement peuvent se faire via “Mobile Money”. Le président Lagnidé a rassuré de ce qu’une fois au terrain, les mesures seront prises pour que l’acheteur obtienne son ticket acheté via ledit système de réseau de téléphonie mobile sans problème.

Christian Remy, directeur général Inter-Con

“Nous allons essayer de prendre en compte la sécurité, qui est un point essentiel dans l’organisation du championnat. Il n’est pas question pour nous ici de nous substituer aux policiers, qui en sont habiletés. Mais nous voulons travailler dans une synergie d’action, pour apporter aux policiers notre expertise. Nous avons déjà mobilisé les moyens techniques, scanners et autres..que nous allons convoyer vers l’ensemble des terrains sur l’étendue du territoire lors des rencontres. “

De quoi rassurer les supporters devant se rendre aux terrains.

Anjorin Moucharafou, président de la FBF

“Si tout va bien, nous aurons la venue de Ahmad Ahmad, président de la Confédération africaine de Football.”

 Il a également annoncé la venue de plusieurs présidents de Fédérations sportives sur le continent, entre autre ceux du Burkina Faso, de la côte d’Ivoire de la RD Congo et du Maroc. Selon lui, c’est une manière de redonner espoir à la jeunesse et de permettre aux jeunes de retrouver les pelouses avec beaucoup d’envies, surtout que le Football a cessé de rouler, il y a un moment.

Bruno Didavi, vice-président à la FBF

“Nous venons à peine d’être informés de la démission des trois membres. Le président de la FBF et la délégation du Chan, ne sont rentrés que tout à l’heure. Ça ne saurait constituer une entrave pour la bonne marche du démarrage du championnat.”

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here